Coupe de France : porté par un triplé de Mbappé, le PSG élimine sans encombre Vannes

Les tenants du titre ont battu le club breton de quatrième division, 4 buts à 0, en seizièmes de finale. Le défenseur Presnel Kimpembe est l’autre buteur parisien de la soirée.

L’attaquant parisien Kylian Mbappé, au stade de la Rabine à Vannes, le 3 janvier 2022. SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

Il a fini l’année 2021 avec 51 buts au compteur, il commence la suivante avec un triplé. Kylian Mbappé ne lèvera pas le pied en 2022, et le Paris-Saint-Germain pourra compter sur l’efficacité de son attaquant pour, au moins, les six derniers mois de son contrat, en espérant le faire prolonger.

Le club de la capitale a tenu son rang de favori en éliminant Vannes (National 2, quatrième division), lundi 3 janvier, en seizièmes de finale de Coupe de France (4-0). Ce n’est pas le survol furtif d’un drone, qui a provoqué l’interruption pendant une minute de la rencontre en première période, qui a dévié le tenant du titre de son plan, le même qui a fonctionné au tour précédent (3-0), face aux amateurs de l’Entente Feignies-Aulnoye.

Les joueurs de Mauricio Pochettino auraient certainement dû se mettre à l’abri plus tôt dans la rencontre, mais dans le froid, avec seulement deux entraînements dans les jambes après la trêve, et sans Lionel Messi (atteint du Covid-19), il était difficile d’en attendre plus d’eux. Angel Di Maria, Marquinhos et Mauro Icardi ont été préservés sur le banc, tout comme Leandro Paredes. Au sein d’un onze expérimental, avec les jeunes Edouard Michut et Xavi Simons, et le milieu Georginio Wijnaldum converti en ailier gauche de fortune, Mbappé a tout de même trouvé le moyen de briller.

« Je suis heureux de redémarrer. On a été sérieux. Ce n’était pas un match facile à jouer pour nous, mais on a été là », a salué le champion du monde, au micro de France 3. « C’est un top joueur mondial », a rappelé son entraîneur, Mauricio Pochettino.

150 buts sous le maillot du PSG

Pour la quatrième fois de suite, l’attaquant français a ainsi marqué plus de deux buts dans une rencontre, inscrivant au passage son 150e but sous les couleurs parisiennes. Après une première période frustrante, à l’image de son coup franc bien placé qu’il a envoyé dans le mur, le buteur s’est montré patient. C’est d’ailleurs Presnel Kimpembe qui a inscrit le premier but de l’année du PSG, en reprenant de la tête un corner. Le défenseur, promu capitaine, n’a inscrit que sa seconde réalisation en deux cent trois matchs professionnels avec son club formateur. Il a attendu presque trois ans depuis sa première fois, lors du huitième de finale aller de Ligue des champions, à Manchester United.

Kylian Mbappé a, lui, débloqué son compteur après la pause, dans son style, lancé à toute vitesse par Kimpembe, face au gardien Clément Pétrel qui, dans le duel, a ralenti le ballon… sans le détourner du chemin des filets. Le portier n’a rien pu faire non plus sur son missile en lucarne quelques minutes plus tard. Sobre dans sa célébration, Mbappé n’a pas été plus expansif après son troisième but, à la suite d’un une-deux avec Eric Junior Dina-Ebimbe.

Les Parisiens ont désormais cinq jours pour préparer leur déplacement à Lyon dimanche, un choc du championnat que le PSG abordera avec une équipe bien différente.

Source : https://www.lemonde.fr/sport/article/2022/01/03/coupe-de-france-porte-par-un-triple-de-mbappe-le-psg-elimine-sans-encombre-vannes_6108075_3242.html


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *