Caroline Garcia, una étoile dans le ciel sombre du tennis Français

Merci Caroline de nous faire vivre ces fabuleux moments.

Longtemps que nous n’avons pas vibrer en Grand Chelem, il semblerait que la maturité dans ton jeu et ton énergie est enfin à point.

Un jeu pour gagner le tournoi

Caroline Garcia a mis beaucoup de temps pour se trouver avec une carrière faite de hauts et de bas. Mais depuis quelques mois, grâce au travail effectué avec son staff, elle a découvert la panoplie pour réussir.

Un jeu agressif, offensif, risqué parfois, qui lui va comme un gant, un jeu qui lui permet de se faire plaisir, de s’éclater sur les courts et surtout d’éclater aussi ses rivales, ce qui reste le plus important.

Brillante sur gazon, victorieuse de la N°1 mondiale Iga Swiatek et du tournoi de Varsovie, elle enchaine avec un succès lors du WTA 1000 de Cincinnati. Suffisant pour devenir une cliente pour cet US Open.

A New York, Caroline Garcia continue sur sa lancée et écarte toutes ses adversaires en deux sets, la dernière en date, Cori Gauff en 1/4, avant d’affronter, pour une place en finale, l’excellente Ons Jabeur.

« Chez les juniors, c’était très rare de jouer quelqu’un qui faisait autant d’amorties et autant de slices avec son revers. 

Elle mettait beaucoup d’effets dans ses balles. C’était déjà piégeux de jouer contre elle. Maintenant, ça l’est encore plus. 

Elle est Top 5 mondiale, elle a fait finale à Wimbledon. Elle s’est beaucoup améliorée. C’est un gros défi. » explique Garcia à l’Equipe. Désormais en confiance avec son plan de jeu bien défini, la Française peut espérer aller au bout de son rêve.

« J’essaie toujours de mettre la pression sur l’autre. Mais j’étais plus jeune. Je n’avais pas autant besoin qu’aujourd’hui de trouver cette bonne direction et d’accepter, qu’en fait, c’est la seule façon pour moi. Si je veux bien faire, je dois aller dans cette direction. Maintenant, c’est clair. 

Et je vois tellement de choses que je peux encore améliorer et on a toujours envie de chercher plus. » conclu t’elle.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *